Expertise

Qu'est-ce que l'innovation ouverte ?

7/1/2022
Temps de lecture dynamique
Qu'est-ce que l'innovation ouverte ?

L'innovation ouverte (ou open innovation) connaît un essor fulgurant auprès des grands groupes. Face aux mutations sociales, économiques et environnementales, ces acteurs doivent remettre en question leurs modèles pour rester dans la course. Ils cherchent désormais à entamer une démarche de transformation profonde et pérenne. Ce qui induit la mise en place de nouvelles stratégies, l’usage de méthodes et outils faisant naître des opportunités de collaboration inédites.

Conceptualisé en 2003 par Henry Chesbrough, décryptons ensemble le concept d’open innovation qui intrigue de plus en plus les entreprises.

Innovation ouverte : une démarche d'intelligence collective efficiente 🧠

Popularisé par Henry Chesbrough dans son ouvrage “Open innovation : The New Imperative for Creative and Profiting from Technology”, il définit l’innovation ouverte par “des entrées et sorties délibérées de connaissances pour accélérer l’innovation interne”.

Cette définition non-exhaustive et évolutive induit l’existence de deux approches. Avis aux marketeurs, ces termes devraient vous parler : l’inbound et l’outbound.

Dans une démarche d’inbound, l’organisation vise à importer des connaissances, technologies ou méthodes existantes du marché dans son mode de fonctionnement interne.

Tandis qu’à travers l’outbound, l’organisation cherche à exporter ses innovations internes sur le marché en valorisant sa propriété intellectuelle (ex : brevet ou licence).

D’une manière générale, Duval et Speidel à travers leur ouvrage “Open innovation” (2014) mettent en lumière 7 façons de pratiquer l’innovation ouverte :

  • “La résolution de problèmes
  • Le concours d’idées
  • La boîte à idée, les portails, les réseaux sociaux d’entreprise
  • Les communautés de bêta-testeurs
  • L’utilisation de l’Open Data et des APIs
  • Les partenariats avec les entrepreneurs
  • Le Corporate Venturing”

Vous l’aurez donc compris, l’innovation ouverte n’est pas réservée à certains acteurs ou écosystèmes. C’est une démarche ouverte à tous qui prend racine dans la rencontre d’acteurs d’univers différents mais complémentaires (exemples : laboratoires de recherche, grands groupes, startups, financeurs, clients).

La collaboration entre startups et grands groupes : une réelle opportunité business 🤝

Des acteurs qui semblent de prime abord aux antipodes par leur vision et rythme cachent en réalité des objectifs business communs.

Leur convergence repose sur leur volonté de :

  • créer de nouveaux modèles économiques
  • améliorer l’expérience client
  • favoriser l’émergence de nouveaux produits et/ou services

Pour réussir cette collaboration, le porteur de cette démarche au sein de l’entreprise doit adopter une posture neutre et objective. La capacité à avoir une vision d’ensemble et à prendre du recul sans être influencé par des biais cognitifs de l’organisation interne initiale de l’entreprise est primordial. C’est la raison pour laquelle la démarche sera beaucoup plus efficiente si elle provient du COMEX car les barrières à l’entrée pourront en principe plus facilement être levées. À condition que tous les collaborateurs de l’entreprise soient acculturés à l’innovation et ses opportunités inhérentes de croissance.

Innover avec une startup permet donc à l’entreprise non seulement d’innover de façon collective, mais aussi d’insuffler la créativité et l’innovation dans les équipes tout en améliorant l’agilité organisationnelle du groupe. Capable de forger une alliance stratégique avec un acteur innovant, l’entreprise améliore son image de marque et se démarque de la concurrence. Mais attention de ne pas tomber dans l’”innovation washing”. Le but final est de concrétiser les projets menés en partageant les coûts et les risques et d’élargir les opportunités commerciales du groupe et de la startup.

De son côté, en collaborant avec un grand groupe, la startup parvient à dépasser ses principaux freins : le manque de moyens financiers, d’infrastructures et d’accompagnement.

Tous ces avantages fournis par le grand groupe permet in fine à la startup de tester rapidement son idée sur le marché et si la preuve de concept (POC) est concluante, d’accélérer l’industrialisation du prototype.

Ce lot d’avantages possède tout de même quelques inconvénients (sinon, ce serait trop facile).

Il est parfois difficile pour l’entreprise de faire confiance à une jeune startup en pleine construction. Quant à elle, la lenteur des prises de décision de l’entreprise peut réfréner les ambitions de la startup.

📚 L'essentiel à retenir

Auparavant, les collaborations issues de l’open innovation avaient une dimension très événementielle et permettait surtout d’améliorer la marque employeur de l’entreprise.

Désormais, elles tendent à évoluer en impliquant l’entreprise de manière très transverse et holistique.

Tous les services sont mobilisés : le service RH devant former les collaborateurs à l’innovation pour faciliter la collaboration, le service juridique dans la création d’un contrat protégeant la propriété intellectuelle, le marketing travaillant sur le produit et l’expérience utilisateur, l’IT devant intégrer le produit ou le service sur le long terme, etc.

Cette mobilisation et cet investissement accélère profondément et durablement la transformation du groupe.

Cas d’usage : l’Accélérateur Synapse de Boehringer Ingelheim

Boehringer Ingelheim est un laboratoire pharmaceutique familial allemand avec des activités en santé humaine et animale (52 000 personnes dont 2 400 en France).

Le programme Synapse a été créé en avril 2018 pour un premier contrat de 3 ans, renouvelé depuis. Il est opéré par 1Kubator avec un référent dédié au programme.

L’objectif du programme est d’accélérer des startups en synergie avec le groupe pour répondre à ses enjeux d’innovation.

À savoir :

L’appel à candidatures #5 pour les startups en e-santé et industrie 4.0 est ouvert ! Les startups éligibles au programme devront disposer de preuves de concept concluantes et d’une volonté de passer à la vitesse supérieure.

Pour plus d’informations, cliquez juste ici.

Les chiffres clés de Synapse Accélération :

  • 4 ans d’existence
  • 5 vagues d’accélération
  • 14 startups accélérées

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Voir plus
Recevez chaque mois nos meilleurs articles dans votre boîte mail !

Indiquez-nous vos coordonnées et le type d’actualités que vous souhaitez recevoir.

C'est noté ! :)
Oops! Something went wrong while submitting the form.
BG newsletter