Rencontre avec Elodie Duru, nouvelle directrice du Hub bordelais

5/11/2021

5/11/2021

National

Le Hub bordelais 1Kubator a ouvert ses portes en 2016 et depuis quelques mois, Elodie Duru a rejoint le réseau en tant que directrice. Un vent de fraicheur est arrivé grâce à son énergie, son expérience dans l'entrepreneuriat ainsi que dans le monde de la DeepTech.

À cette occasion, nous sommes allés à sa rencontre afin de mieux comprendre son parcours et son rôle chez 1Kubator.

Bonjour Elodie et bienvenue chez 1Kubator ! Peux-tu présenter et nous expliquer ton parcours ?

Elodie Duru, je suis géographe de formation spécialiste de la diaspora indienne. Après des recherches de maîtrise en Inde, j’ai entrepris une thèse qui m’a amené à passer un an à Londres.

Donc tout en continuant ma thèse, j’ai suivi une formation à l’entrepreneuriat, je me suis inscrite dans une association de doctorants où il n’y avait que des doctorants de sciences « dures » qui eux étaient déjà très tournés vers le monde de l’entreprise. Puis c'est à ce moment que j’ai découvert l’univers du réseautage et que j’ai appris l’ouverture d’un poste de « valorisateur en sciences humaines et sociales » à Aquitaine Valo. Je n’avais pas la moindre idée de ce en quoi ça consistait la « valorisation » des résultats de recherche et en plus il fallait faire de la valorisation « économique ».

Comme tout bon chercheur, j’ai cherché, j’ai analysé et j’ai fait des propositions. Et voilà comment je suis entrée dans le transfert de technologie, la propriété intellectuelle, les contrats de valorisation, les licences d’exploitation.

En 2012, j’ai intégré la SATT Aquitaine comme chef projet et business developer TIC-SHS dans les domaines ASD (Aéronautique Système Défense) et Santé. Mes missions se sont recentrées sur la partie transfert de technologie, c’est à dire amener les innovations issues des laboratoires de recherche publique au marché par le montage de programmes de maturation technologique. Cela consistait à détecter les innovations dans les laboratoires ou les besoins d’innovation des entreprises, de monter des dossiers d’investissements pour financer ces projets de maturation pour lesquels on avait procédé en amont à une analyse scientifique, juridique, propriété intellectuelle et marché. Pendant ces programmes de maturation on développait des MVP ou des POC pré-industrielles correspondant aux besoins de l’entreprise ou de la startup qui allait exploiter l’innovation.

Découvrir le parcours d'Elodie ici.

Selon toi, quel est le lien de ton parcours avec l’entrepreneuriat ? 

Le transfert de technologie est fait pour que les innovations issues des laboratoires de recherche publique génère de la valeur pour les entreprises existantes ou par la création de startup. Si au début de ma carrière les startups issues de l’université se comptaient sur les doigts d’une main au cours des cinq dernières années cette tendance a explosé et j’ai été amenée à accompagner de plus en plus de projets dont la trajectoire de valorisation était la création de startup.

Cela a considérablement changé la manière d’appréhender et de gérer les projets en y intégrant des démarches de design produit, MVP, trouver de nouveaux business model, etc. Cela a également changé la relation avec les chercheurs qui devenaient aussi porteurs de projet et créateurs de startup avec tout ce que cela comprend de changement de positionnement, de nouveaux rôles, nouveaux sujets.

Cet accompagnement des chercheurs/entrepreneurs a été vraiment stimulant et gratifiant car cela permettait de voir plus concrètement et rapidement les résultats des transferts de technologie. Le passage vers 1Kubator a été plutôt naturel et mon expérience tech précédente me permet d’amener cette vision aux startups incubées.


Qu’est ce que les startups représentent, à ton sens ?

Bien entendu startup et innovation sont indissociables ; que cette innovation soit technologique, sociale, organisationnelle, etc. Etre une startup pour moi c’est synonyme de souplesse, de changements, de créativité et d’investissement.

Les entrepreneur·e·s que je rencontre trouve du sens dans le projet qu’ils portent et cela est primordial pour leur engagement au quotidien et dans la durée car leur parcours jusqu’au succès ne sera pas sans obstacle et linéaire. Leurs premières qualités sont leur résilience et leur capacité à sans cesse se réinventer. J’aime aussi chez les entrepreneur·e·s cette prise de risque que représente la création de leur boîte. Je suis admirative de ce courage peu importe le niveau de succès rencontré !


Quelles sont tes missions principales en tant que directrice du hub bordelais 1Kubator ?

J’ai toujours aimé créer du lien et des synergies entre les personnes et les entreprises. Je mets donc en relation les startups avec des membres de mon réseau afin d’accélérer leur business.

Mon expérience DeepTech me permet aussi de les amener à intégrer de l’innovation technologique issue des laboratoires de recherche. Pour le hub de Bordeaux, je souhaite lui apporter plus de visibilité au niveau bordelais et aussi développer son rayonnement régional.

La Nouvelle-Aquitaine est un territoire très vaste et très dynamique et je pense qu’il peut nous offrir de belles opportunités de développement. Je sais que je peux compter sur l’équipe du hub de Bordeaux qui est ultra investie et professionnelle pour réaliser ces objectifs. Je souhaite amener au réseau national 1Kubator et au bureau de Bordeaux mes connaissances DeepTech, mes compétences en négociation d’accords d’exploitation et mon réseau au sein des organismes de recherche et des services innovation des entreprises. 

Le Hub bordelais, 23 Quai des Queyries.


Dans quels autres domaines peut-on te solliciter ?

Dans le domaine Hardware, j’ai géré de nombreux projets en robotique, drone, intelligence embarquée, traitement du signal, etc.

On peut également me solliciter en Sciences Humaines Sociales (c’est ma formation initiale et j’étais chef projet SHS en plus de TIC)…et à priori j’ai une perversion pour le juridique donc vous pouvez me solliciter pour relire des contrats de collaboration, prestation, licence d’exploitation… Je kiffe grave !


Ton 1K préféré ? 

1Kafé bien sûr ! Car c’est vital pour que mon petit cerveau démarre le matin et 1Kapable de résister à une petite sortie.

 

Voir tous nos articles